Commanditaire: doct. Stefano De Notaris
Année: 2004-2005
Montant: 70.000

Deux petits appartements, sur la colline de Pizzofalcone, avant le site de la Paléopolis des colonies grecques, ayant tous deux une mezzanine, avec voûtes à tonneau en tuf, une terrasse et les exigences de vie d’un jeune célibataire : telles sont les conditions du projet de redistribution de l’espace qui a tenu compte du besoin de créer des liens entre les deux niveaux et d’unir deux portions séparées en un seul espace.

La forme des espaces est restée intact : les lignes horizontales et la disposition des murs ont été conservés. Le seul «fil» choisi pour souligner les raccommodements est une tôle en fer rouillé, utilisé comme une ligne qui signale, en se pliant là où nécessaire, la communication et la conjonction des pièces. Ce signe est rendu plus évident par le choix d’enduire tous les murs en blanc et de poser au sol de tous les espaces un pavement en résine blanche autonivelant.

Il a été ensuite nécessaire d’ouvrir seulement un petit passage pour mettre en communication les deux appartements et réaliser les travaux d’imperméabilisation et de décoration de la petite terrasse. Parva sed apta mihi: chaque objet de décoration et chaque meuble déjà possédé par le propriétaire a trouvé sa place dans cet espace apparemment indifférent.